Dodge Ram : le rebelle se raffine

 

Par Jacques Duval

 

Il est parfois impossible pour un québécois d'évaluer correctement l'importance des camionnettes sur le marché nord-américain. Dans notre coin de la planète, ils sont en demande, mais rien de comparable à l'engouement de nos voisins du sud pour les Ford F-150, Chevrolet Silverado/ GMC sierra et Dodge Ram. Si Ford est toujours le leader de ce marché, Chevrolet et Dodge lui font une chaude lutte. Et il ne faut pas oublier la présence de Toyota et son Tundra sur ce marché. Au Québec, cette catégorie a ses adeptes, mais leur pourcentage est moins élevé.

Suite à la crise financière qu'a connu Chrysler au début des années 80, sa camionnette Dodge Ram voyait ses ventes dépérir progressivement au cours de cette décennie. C'est alors que Bob Lutz, le responsable des nouveaux produits à cette époque, a donné ordre à ses stylistes et ingénieurs de frapper un grand coup et de concevoir un camion qui estomaquerait tout le monde. Le Ram &laqno;nouveau» est arrivé sur le marché en 1994 et les ventes ont connu un bond spectaculaire.

Malgré tout, le temps était venu de moderniser ce camion Dodge puisque Ford et General Motors l'ont fait entre-temps et avec beaucoup de succès. À première vue, il semble que les stylistes de la compagnie n'ont apporté que de timides altérations à la silhouette. Par contre, lorsqu'on le compare à l'ancien modèle, les modifications sont importantes même si on a conservé les ailes proéminentes et la grille de calandre bien en évidence.

Le camion essayé était un modèle Sport, ce qui signifie que la grille de calandre est constituée de bâtonnets horizontaux chromés tandis que le motif central est de couleur harmonisée à la carrosserie. Deux autres modèles sont offerts, les SLT et SLT Plus. Ils ont respectivement une calandre cerclée de chrome tandis que celle de la SLT Plus est harmonisée à la carrosserie. Pour le reste, la surface des tôles est davantage tendue et les angles de la caisse sont plus atténués. Certains renflements de parois ont pour but de briser la monotonie des grandes surfaces.

L'habitacle avait également pris un coup de vieux. Celui de la nouvelle génération ne semble pas tellement réussi à première vue. Mais une fois installé dans l'habitacle, il est facile de constater que le tableau de bord est plus moderne et toujours aussi facile de consultation. Il faut également souligner la présence d'un pédalier réglable et un rideau de sécurité gonflable. Malgré tout, il faut déplorer le manque d'imagination des stylistes à cet égard et la texture du plastique de la planche de bord. Ça fait pas mal bon marché. Par contre, le modèle Quad Cab ajoute à la polyvalence du véhicule avec sa banquette repliable et ses bacs de rangement placés sous celle-ci. Malheureusement, l'espace pour les jambes à l'arrière est assez restreint.

 

Une combinaison gagnante

J'ai essayé le modèle sport 4X4. Sa couleur rouge vif, ses dimensions impressionnantes de même que sa hauteur en raison du rouage 4X4 ont de quoi intimider les personnes qui n'aiment pas être au volant d'un gros véhicule. Bref, les anti-camions vont accuser ce Ram d'être un mastodonte inutile tandis que les inconditionnels de la catégorie vont apprécier la présence sur la route de ce nouveau modèle, l'amélioration de sa finition et une foule de détails d'aménagement. Par exemple, les fiches de branchement pour la remorque sont intégrés dans le pare-chocs tandis que le pare-chocs avant possède un tapis antidérapant pour permettre de monter dessus et accéder au moteur.

Si le V8 de 5,9 litres est de retour, le meilleur choix à mon avis est le V8 4,7 litres de 235 chevaux. Moins gourmand que le 5,9 litres, il est couplé à une transmission automatique plus moderne qui permet de tirer un meilleur parti de sa puissance. Cette même transmission est également livrée avec le nouveau moteur V6 de 216 chevaux. Il est aussi possible de commander une boîte annuelle à cinq rapports, sauf avec le 5,9 litres.

Le châssis du Ram a été entièrement modifié. Il est plus rigide et plus léger grâce à l'utilisation de poutres latérales formées par pression hydraulique. Ce qui a permis d'adoucir la suspension. Il faut également noter la présence de freins à disques aux quatre roues, d'une direction à crémaillère et d'une suspension avant indépendante sur tous les modèles, même les 4X4. Enfin, le modèle Sport est équipé de roues de 20 pouces.

Sa présentation générale, sa suspension plus confortable que précédemment et une direction moins floue ont fait beaucoup pour civiliser ce camion. Sous sa forme actuelle, le Ram ne nous secoue pas outre-mesure sur les mauvaises routes tandis que sa tenue en virage peut être qualifiée de bonne pour autant qu'on le conduise en tenant compte de son gabarit et de ses caractéristiques. Le nouveau Ram n'est pas en mesure de détrôner les Chevrolet Silverado et GMC Sierra de leur première place au classement de la catégorie, mais a tout ce qu'il faut pour plaire à son propriétaire aussi bien lorsque utilisé pour le travail ou la promenade. Et à voir les gens se retourner sur son passage, il semble que les stylistes ont bien réussi leur boulot.

 

 Fiche Technique Dodge Ram QuadCab 4x4
 Type: camionnette 1/2 tonne, cabine allongée, traction aux quatre roues
 Moteur: V8 - 4,7 litres - 16 soupapes
 Puissance: 235 ch @ 4800 tr/min - 29 lb pi @ 3200 tr/min
 Transmission: automatique à 4 rapports
 Direction: à crémaillère - assistée
 Suspension:  av indépendante / arr essieu rigide
 Freins:  av disques / arr disques - ABS
 Accélérations 0-100 km/h:  10,3 secondes
 Vitesse maximale:  180 km/h

 

 

 

 

  Dodge Ram

Ford F-150

GMC Sierra

 Empattement: 363 cm 352 cm 364 cm
 Longueur: 587 cm 571 cm 589 cm
 Largeur: 203 cm 202 cm 199 cm
 Hauteur: 198 cm 190 cm 187 cm
 Poids: 2215 kg 2245 kg 2125 kg
 Puissance: 235 hp 260 hp 285 hp
 Pneus: P275/55R17 P265/70R17 P255/70R16
 Réservoir: 98 litres 85 litres 99 litres

 






© 1996-2001 Infrastructures - Tous droits réservés